Mes premières échographies à quelques semaines et mon aventure.

Bonjour,

Je vous ai annoncé il y a peu la grande nouvelle, le soleil qui est entré dans ma vie.
Je suis enceinte, je l'ai découvert le 12 novembre,  après validation par une prise de sang.

J'ai pris rendez-vous avec ma gynécologue, elle m'a fait une ordonnance pour dater ma grossesse par une échographie, également une prise de sang pour la toxoplasmose et la rubéole.
Lors de la première échographie, on se demande ce que l'on va voir, on regarde sur google les photos d'autres échos aux mêmes dates pour imaginer ce qu'il y a l'intérieur de nous. On demande aussi à ses copines.
Je me suis bien doutée que ça serait tout petit.
J'ai téléchargé une application gratuite pour mon iphone "grossesse +"  qui donne des tailles pour comparer son bébé, un grain de riz? une fève? un haricot? une prune? ...
On imagine mieux la magie qui opère en nous, on nous explique aussi comment il se developpe.

Le grand jour de l'écho est arrivé, j'ai pris rdv entre midi et deux et mon chéri était avec moi.
J'ai bu une petite bouteille d'eau pour que l'on voit bien avec les ultrasons.

Une petite salle dans la pénombre, une femme médecin sympa, hop on met le gel froid sur le ventre, et elle balaye avec une sonde mon abdomen, cela envoie des ultrasons.
Ca ne fait pas mal.
Comme ma grossesse est très jeune, on voit mal pour dater correctement, elle doit passer par le vagin.
Me doutant que ça serait le cas, j'avais prévu une robe pour éviter le manque de glamour devant mon mec, même si on était dans le noir.

Et là on découvre un haricot, dans mon ventre, au bon endroit et on entend son coeur.
Je pense que c'est le plus émouvant, ce petit bruit qui te dit que tu es deux et que tout va bien.
Ce petit coeur qui bat vite. Le médecin peut alors dater la grossesse.

Echographie à 6 SA +/-3 jours, le 2 décembre.


Après ce rendez vous, j'enchaine avec ma gyneco qui n'est pas sûre du diagnostique de datation par rapport à mes dernières règles et qui me demande de refaire l'écho dans deux semaines.
Ce qui me va, comme ça je pourrai voir l'évolution  de mon micro bébé.

Echographie à 9 SA+/- 5 jours, le 17 décembre.


Deux semaines plus tard, le bébé est daté avec 4 jours de moins et il a encore bien poussé, il a des fesses et une tête. C'était assez émouvant d'ailleurs .
Lors du rdv qui suit, la gyneco me donne une déclaration de grossesse et un bilan sanguin à faire.
Elle me prescrit du fer, vitamine C.
Entre temps j'ai découvert que je n'étais pas immunisée contre la toxoplasmose et que je dois faire très attention à mon alimentation car je peux contaminer mon bébé.
Je dois aussi redoubler de vigilence avec mon chat, qui heureusement ne sort pas.
Mon chéri doit nettoyer sa litière régulièrement.
On m'explique tout ça ici sur un papier, enjoy!


Coté forme, je suis épuisée, je me couche tous les soirs à 21h30 et j'ai pas mal de nausées surtout si je manque de sommeil.
Puis viendra le temps des vertiges mais c'est pour la bonne cause, je vais à mon rythme.
Quand on est enceinte les émotions sont différentes, on ne perçoit pas les choses de la même manière.
On peut être plus nerveuse, plus sensible, le tout est de le savoir pour ne pas s'emballer .

Coté alimentation :
Je ne bois plus de café, ni de thé, ça me barbouille, j'ai envie d'aliments comme des olives, des carottes râpées, des bonbons qui piquent, des soupes et des plats classiques. Les odeurs m'écoeurent et j'ai du mal à digérer si je mange trop gras. J'aime toujours autant le chocolat.

Je ne mange plus rien de cru, pas de jap, pas de fromage au lait cru, pas d'alcool, pas de saucisson ...

Mon bidon à un mois de grossesse :



On ne voit rien, j'ai encore du mal à y croire à 1 mois.
Côté poids, je mange bien, sainement, riche, je reste stable.

La suite au prochain épisode, je vous raconterais, l'annonce à nos proches, l'écho d'un bébé encore plus aboutit, un bidon et un corps qui se modifient, mes premiers achats pour prendre soin de moi et plein d'autres trucs.

Gros bisous
Claire









2 commentaires:

  1. Coucou, c'est très émouvant et me rappelle beaucoup de souvenirs, même s'ils sont lointains, mes enfants étant grands.
    Lorsque j'étais enceinte, je mangeais des cornichons par bocaux entiers, et je buvais le vinaigre dans lequel ils trempaient..... ce sont des envies contre lesquelles on ne peut rien :-)

    RépondreSupprimer