Mon accouchement

Hello les filles,

Je vous raconte mon accouchement et j'espère rassurer les femmes enceintes qui me liront.
Lorsque j'attendais ma fille j'ai entendu trop de mauvaises expériences d'accouchement et c'est pour cette raison que j'ai envie de raconter la mienne.

Le 8 Juillet j'ai donné naissance à ma fille, un accouchement parfait, 0 douleur, 0 bobo et un bébé en bonne santé.


C'est parti pour la grande aventure ....



Le 7 Juillet, jour des 30 ans de ma petite soeur, je trouve du sang dans mon lit en me reveillant, ho joie !
Je contacte l'hôpital, je ne suis pas "trop"inquiète car je sais que le col de l'utérus des femmes enceintes est une zone sensible . Je sens mon bébé bouger, ce qui me rassure et je vérifie en mettant de la musique tonique, elle répond bien aux Spice Girls ! " Yes je suis là, tu peux arrêter le carnage"

L'hôpital me demande de venir dans la journée pour contrôler que la poche des eaux ne soit pas fissurée.

Je contacte mon chéri qui est au bureau pour lui demander de rentrer.
Nous voilà parti pour l'hôpital St Joseph à Paris dans le 14ème.

Les liens si ça vous intéresse, je ferai un article sur mon séjour dans cet hôpital que je recommande car il est très sérieux et de niveau 3 . Une très bonne prise en charge et une équipe agréable.
Il y'a plein de vidéos. sur leur site. Allez voir.

http://www.hpsj.fr
http://www.ndbs.fr
#hopitalStJosephParis



Nous y voilà, je n'attends pas trop longtemps, on m'installe dans une salle comme si j'allais accoucher. C'est assez impressionnant.
On teste le liquide et on m'annonce que j'ai bien fissuré la poche des eaux.
Sur le monitoring de contrôle tout va bien.



En revanche, je dois dormir sur place, pas d'anniversaire avec ma soeur, je vais accoucher sous peu.
Si ça ne se déclenche pas, demain matin (24h après) ils me déclencheront et me mettront sous antibiotiques pour protéger le bébé.

 Ca fait bizarre, c'était prévu pour dans 3 semaines, demain soir je serai Maman.

Je suis partie sans ma valise pour conjurer le sort, je n'aurai pas du écouter mon homme.
Heureusement il y'a des supermarchés autour de l'hôpital où on y trouve le nécessaire pour la nuit.

On m'installe en chambre seule .







Une jolie vue sur la Tour Eiffel, nous dinons dans ma chambre, une pizza en prévoyance d'une nuit peut être agitée et d'une longue journée le lendemain surement ajeun, il me faut prendre des forces . 

En pleine nuit alors que je vais m'endormir, je repars faire un monitoring. 
Je suis seule dans ma chambre, monsieur mon chéri reviendra le lendemain matin avec ma valise et les affaire pour notre bébé.

La nuit est longue, je ne dors pas, je suis excitée, je pense que c'est la dernière fois que je la sens en moi. Je me demande si je vais avoir mal avec le produit, si tout va bien se passer.
Je regarde sur Google, ce qu'il ne faut pas faire mais on le fait quand même.
j'entends les autres bébés pleuraient.

Lendemain 9h j'attends, 10h me voilà prête, monitoring pour toute la journée. 




On m'a mis de l'ocytocine en perfusion un produit pour déclencher, le col va a son rythme, 1h plus tard on m'installe la péridurale pour ne pas souffrir inutilement .
Une pompe me permet de la doser. j'ai également des antibiotiques car j'ai fissuré depuis plus de 24h, pour protéger le bébé. On se sent bien quand on clic sur la pompe, comme dans du coton.

La péridurale

Je n'ai pas regardé la fameuse aiguille de l'anesthésiste, je l'ai laissé faire son métier . J'ai eu confiance en lui et je me suis reposée dans les bras de la sage femme qui me tenait. Tout a bien fonctionné, elle a été très bien placée et bien dosée. J'ai senti le bébé avancer, sortir et je n'ai eu aucune douleur.
Jai senti le produit de la péridurale, une sensation de froid mais rien de terrible .
J'ai lu que l'ocytocine peut faire souffrir si on a pas la péri tôt, du coup je n'ai pas fait la difficile .
"Vas-y coco je suis ready !!! "


La sage femme.

Je suis partie du principe qu'elle est le chef d'orchestre et que l'on forme une équipe.
Je lui ai dit que j'avais fait de l'haptonomie pour préparer mon accouchement. 
J'ai discuté avec elle, je lui ai listé mes souhaits:
Je ne voulais pas qu'on hurle comme dans les films, un accouchement peace.
Un accouchement en douceur.
Reporter les soins si la santé du bébé le permettait pour faire du peau à peau.
Sortir bébé encore si c'est possible par moi même, si pas de gêne avec le cordon.
Pas d'expression abdominale ( technique interdite mais bcp de sf le font encore ou invite le mari a appuyer sur le ventre, bonjour les dégats ).
Que mon chéri coupe le cordon. 
Et je lui ai dit que j'avais confiance en elle.


Accouchement à 16h, accouchement parfait. Un bébé en pleine forme.
Zéro débat de mon coté.
J'étais fatiguée mais heureuse. Conté émotions, à son maximum. 

3heures plus tard nous sommes remontés dans la chambre.


Mon chéri a dormi sur place les 3 jours, nous avons tout partagé ensemble.
Un de mes plus beaux souvenirs, c'était magique pourtant c'était une chambre d'hôpital .

Il a déclaré à la mairie notre fille dans les 48 heures avec nos deux noms de famille.
Nous avons reçu notre livret de famille dans le mois.

Nous avons reçu des visites, uniquement la famille et déjà c'était trop.
Il faut se reposer même si on a envie de présenter sa petite merveille.
Pour le bébé ce n'est pas non plus l'idéal. 



Commande de sushis #sushishop directement livrés dans ma chambre.
j'ai boycotté la cuisine collective, traiteurs, croissants, on profite !

On a appris a la changer, la nourrir, la laver, la comprendre. On lui a fait tout plein de câlins.
Notre bébé d'amour de 2kg400.


Puis nous sommes rentrés à la maison à 3.


                              Et en rentrant j'ai eu un beau cadeau pour la naissance de notre fille.


Et on a pris nos marques.




                                                                      Toute petite .

                                                    
                                                       A bientôt pour la suite. Gros bisous 




1 commentaire:

  1. Ah merci ma Claire pour ce post! Ça fait du bien toute cette positive attitude! J'espère que mon accouchement sera aussi peace!

    RépondreSupprimer